actuel 136

Plus de voies, plus de transbordements, davantage de travail

Le port international le plus important d’Autriche se situe sur la côte Adriatique bien que le pays ne compte pas un seul mètre de côte. La majorité de la marchandise passant par le transport international rejoint ou quitte l’Autriche par le port slovène de Koper, à proximité directe de la ville italienne de Trieste, au coin nord-est de la mer Adriatique.

Ce lien étroit s’explique par la proximité géographique et l’appartenance épisodique au même état au cours de l’histoire européenne changeante. Après 1815, Koper (Capodistrie) se situait en Autriche, alors « région côtière autrichienne ».

Les chemins de fer comblent la distance relativement courte entre Vienne, Salzbourg ou la Styrie et la mer Méditerranée à Koper qui n’y est desservie directement que depuis 1967. Chaque semaine, jusqu’à dix trains relient le port de Koper à Graz, quatre jusqu’à Linz et en moyenne deux trains rejoignent d’autres ports de marchandises d’Autriche. Début 2020, de nouvelles liaisons sont venues s’y ajouter vers Enns et Salzbourg. Pour le transport de marchandise entre Koper et l’Autriche, les chemins de fer ont atteint une répartition modale de 75% - ce qui est remarquable. Le nombre de transports de containers a été multiplié par six en dix ans.

De nouvelles voies pour les conteneurs et les voitures

Le port de Koper est un point central du réseau ferroviaire transeuropéen TEN-T auquel deux liaisons importantes se rencontrent : le « Corridor Baltique - Adriatique » Świnoujście/Gdyna – Vienne – Graz – Koper/Ravenne et le « Corridor Méditerranéen »
Séville – Barcelone – Turin – Budapest. Chaque semaine, 80 à 90 trains de marchandises rallient le port de Koper et ses divers terminaux dans le cadre du service régulier pour 12 à 13 arrivées de trains quotidiennes et autant de départs de conteneurs et de trains de voitures, car la moitié des transbordements de marchandises réalisés à Koper concerne les conteneurs et les voitures.

En 2019, le nombre de conteneurs transbordés a presque atteint la « limite magique » d’un million d’EVP* et le nombre de véhicules chargés a dépassé les 700 000. La société portuaire Luka Koper a notamment fortement investi dans ces marchandises principales transbordées et agrandi plusieurs fois le réseau ferré interne du port. L’extension actuellement en cours devrait être achevée d'ici la fin 2020, ce qui coïncide avec l'augmentation prévisionnelle des volumes de fret. Dans les cinq prochaines années, la desserte de l’arrière-pays vers Divača devrait être complétée d’une seconde voie, qui a été jusqu'à présent un goulot d’étranglement.

Une vaste construction de voies ferrées dans le port

Les infrastructures ferroviaires au sein de l’infrastructure portuaire sont désormais en service. Des installations supplémentaires, telles que des voies d'une longueur de 3,4 km, sont mises à disposition dans la zone des terminaux de chargement des wagons et des rouliers On peut y charger et décharger des trains d’une longueur allant jusqu’à 700 m sur quatre nouvelles voies parallèles, ce qui économise du temps pour les manœuvres et écourte les trajets. Ainsi, le réseau de lignes portuaires comprend 35 kilomètres de voies et environ 125 appareils de voie. En 2014, la société d’infrastructure et de services Luka Koper INPO a fait l’acquisition d’une bourreuse Unimat Junior 08-8 pour l'entretien et la maintenance ponctuelle de ses voies courantes et de ses appareils de voie. Depuis cette date, la société exploite cette bourreuse de son propre chef. Cette machine, montée sur deux essieux et dotée d’un groupe de bourrage split-head et de huit bourroirs, est idéale pour les réseaux ferrés industriels et les petits réseaux de chemins de fer. L’Unimat Junior traite les voies courantes présentant une déclivité allant jusqu’à 60 pour mille et des rayons de courbure jusqu’à 100 m.

* Équivalent vingt pieds (EVP)
Unité internationale standardisée de décompte des conteneurs ISO de dimensions différentes.

La qualité réduit les coûts : votre investissement durable

Plasser & Theurer a livré jusqu'à ce jour 16 500 machines. La majorité d’entre elles sont encore en service. Cela témoigne de la qualité des machines et permet de constater à quel point le suivi des machines sur toute leur durée de vie par notre service Après-Vente est précieux. Cela prouve également que la qualité élevée assure une rentabilité élevée car des machines qui sont en service pendant 20 ou 30 ans sont amorties depuis longtemps.