actuel 135

Commentaire livré par

Mesure absolue de la voie

Le contrôle de la géométrie absolue de la voie fait partie des tâches que le personnel ferroviaire doit réaliser sur le réseau ferré italien (RFI Rete Ferroviaria Italiana). Cela permet de garantir que la qualité géométrique de la ligne correspond aux vitesses de plus en plus importantes. La Société RFI a introduit ces dernières années de nouvelles techniques de contrôle afin de réaliser ces mesures de manière toujours plus simple et rapide.


Paola Conti, ingénieur diplômé, Direction de la section maintenance, Infrastructure génie civil

Traditionnellement, des bouts de rails étaient utilisées pour le marquage des points fixes sur le côté du lit de ballast, leur distance vis-à-vis de la voie et l’intervalle entre eux étant déterminés par les consignes de RFI. Ces points de référence peuvent se déplacer avec le temps, notamment lors des travaux de maintenance tels que le dégarnissage-criblage du lit de ballast.

Avec l’introduction du transport à grande vitesse en Italie, appelé AV/AC (Alta Velocità/Alta Capacità, c’est-à-dire grande vitesse et grande performance), RFI a décidé de positionner les voies par rapport à des points fixes géoréférencés dès la phase de construction. Le système base absolue (BA) utilisé se compose de points fixes (boulons) installés sur les poteaux de la caténaire et sur les parois des tunnels. Leur distance vis-à-vis de l’axe de la voie de la ligne ferroviaire est connue et définie par des coordonnées topographiques (x, y, z). Ce système permet d’un côté de surveiller la géométrie de la voie en référence à la position d’origine, c'est-à-dire suivre l’évolution des voies depuis leur pose. D’autre part, il fournit une assistance à la réalisation des travaux de maintenance lors de l’usage de bourreuses de voie courante. Les avantages de cette méthode sont les suivants : la détérioration de la géométrie de la voie est largement minimisée, le confort de conduite est nettement amélioré, les coûts et la fréquence des travaux de maintenance diminuent.

Les expériences acquises ces dernières années issues de la gestion de la géométrie de la voie avec mesure absolue sur les lignes AV/AC ont conforté RFI dans le fait d’étendre cette méthode de contrôle à toutes les lignes électrifiées. Un renoncement par étape au système traditionnel a donc été mis en place depuis 2014. Celui-ci prévoit un équipement « base absolue » des lignes dans le cadre des travaux de renouvellement des voies qui comprendra 12 000 km de voie d’ici à 2025.

Avec l'extension rapide du système BA, le fait de s’équiper de systèmes avec lesquels la mesure absolue de la géométrie de la voie est réalisée de plus en plus rapidement et simplement est d’une grande importance pour RFI.

Parmi les engins de contrôle utilisés de nos jours, on dénombre les wagons de mesure topographique manuelle, les draisines de mesure automotrices (draisine de mesure EM-SAT 100) ou les bourreuses intelligentes. Le personnel qualifié de RFI peut ainsi mesurer, avec une productivité limitée à deux - trois km/h mais avec une précision ultra-élevée, la position relative de la voie tout en comparant les données de conception avec la situation réelle.

Afin de contourner cette restriction, RFI a débuté une collaboration avec Plasser & Theurer il y a quelques années afin d’analyser une nouvelle méthode de mesure absolue de la géométrie de la voie. L’objectif est de réaliser les mesures à une vitesse d’au moins 60 km/h en utilisant le système de mesure inertielle installé sur certaines bourreuses.

Avec cet « outil de dernière génération », il est possible de déterminer la géométrie de la voie à la vitesse souhaitée : la bourreuse devient ainsi un outil de diagnostic de la géométrie relative de la voie. Afin d’en obtenir la mesure absolue, un système capable d’enregistrer les distances entre la voie et les points fixes pendant le fonctionnement de la machine a été développé à bord d’une première bourreuse à Bologne. A l’aide de caméras stéréoscopiques faisant partie de l’équipement, il est possible de mesurer avec grande précision les plaquettes positionnées en permanence sur les points fixes. Cette solution facilite la mesure absolue de la voie et apporte une augmentation sensible de la productivité, ce qui a une signification fondamentale dans le cadre de l’extension du système base absolue sur le réseau ferré.