actuel 135

Les ÖBB et Plasser & Theurer

Un nouveau chapitre commence dans le partenariat d’innovations

Durant plus de six décennies, ce sont toujours les chemins de fer autrichiens (ÖBB) qui ont utilisé en premiers les technologies pionnières de Plasser & Theurer. Aujourd’hui, cela n’a pas changé. Au printemps 2019, la première bourreuse universelle avec système d’assistance semi-autonome et la draisine de mesure la plus rapide dans le secteur de la construction de voies ont été mises en service auprès des ÖBB.

À l’occasion de la visite à Linz du PDG du groupe ÖBB, Andreas Matthä, deux engins ont été présentés le 29 mars 2019 avec lesquels un nouveau chapitre du partenariat d’innovations entre les ÖBB et Plasser & Theurer a été ouvert. « Le partenariat qui dure depuis de nombreuses années avec Plasser & Theurer a une signification stratégique particulière pour les ÖBB. Cette entreprise est un partenaire important pour nous lorsqu’il s’agit d’utiliser de nouvelles machines et de nouveaux systèmes sûrs, économiques et écologiques », explique Matthä lors de la conférence de presse à Linz. Johannes Max-Theurer, PDG de la Société Plasser & Theurer, souligne la valeur de cette coopération : « Nous sommes fiers d’avoir un partenaire innovant et leadeur mondial tel que l’ÖBB à nos côtés. »

La première bourreuse universelle dotée de l’intelligence artificielle

L’une des deux nouvelles machines P&T est la première bourreuse universelle qui travaille de manière semi-autonome grâce au système d’assistance « PlasserSmartTamping – The Assistant ». À ce niveau d’automatisation, des recommandations d'actions sont élaborées par le système que l’opérateur doit simplement valider avant l’opération. Ensuite, toutes les étapes nécessaires au bourrage réussi d’un appareil de voie sont automatiquement organisées et exécutées par la machine. Le schéma de bourrage sur lequel le système se base a été développé sur la base de règlements, de consignes et de discussions avec les employés des sociétés DB et ÖBB. Pour la première fois, un simulateur de bourrage a été utilisé en tant qu’outil de développement et de test ce qui a permis de réduire les essais pratiques, chers en termes de coûts et de temps, lors de la phase initiale de développement.

Le nouveau système d’assistance augmente la transparence, la qualité de travail et la sécurité des processus des travaux de bourrage. Cela augmente également la rentabilité, surtout en cas de traitement récurrent des voies. Par ailleurs, des formes et qualités entièrement nouvelles de la documentation de mesure post-intervention sont possibles. L’exploitant de l’infrastructure peut consulter tous les paramètres importants de qualité et de travail, à savoir la position des bourroirs, la profondeur de bourrage, la durée de la plongée, etc., et ce, à tout moment et en n’importe quel point.

Le système d’entraînement hybride assure une exploitation silencieuse et écologique

La nouvelle bourreuse universelle des ÖBB fait partie des premières machines équipées d’un système hybride. L’énergie d’entraînement peut soit provenir de la caténaire sous forme électrique ou bien, tel que réalisé de manière conventionnelle, du moteur diesel. Par ce biais, non seulement la machine est faible en émissions mais également considérablement plus silencieuse. Elle convient ainsi particulièrement aux travaux en milieu urbain.

La draisine de mesure la plus rapide du secteur de la construction de voies

La seconde machine neuve en service auprès des ÖBB est une draisine de mesure EM100VT qui peut réaliser des mesures ultra-précises de la voie environ 20 fois plus rapidement, soit jusqu’à 100 km/h, que les technologies de mesure comparables. Le système de mesure travaille sans contact et est équipé d’un système de navigation GPS intégré et d’une mesure optique de l’écartement de la voie pour l’enregistrement de la géométrie de la voie.

Les caméras stéréo sur le côté de l’engin sont nouvelles : elles enregistrent des points de référence graphiques à une vitesse allant jusqu’à 100 km/h. La position des points fixes est calculée en temps réel par ordinateur. Avec un taux de rafraichissement allant jusqu’à 200 images par seconde et une définition de 5 Mo, des quantités gigantesques de données doivent être traitées et comparées en continu. Seules les données réellement nécessaires sont sauvegardées dans la durée.

Un système de mesure à plusieurs antennes détermine la position GNSS/GPS

Pour la première fois, le nouveau système de mesure à plusieurs antennes est utilisé sur l’EM100VT afin de déterminer la position GNSS/GPS. Le système de localisation convient également pour des vitesses allant jusqu’à 100 km/h et travaille avec un total de quatre antennes GPS. Cela augmente d’un côté la rentabilité et assure de l’autre plus de sécurité et de disponibilité des lignes, a souligné Max-Theurer : « La draisine de mesure permet d’atteindre une vitesse de mesure et une précision plus élevées. Cette technologie permet également de réduire le temps durant lequel les techniciens de mesure se déplacent en zone de danger sur les voies. »

Aussi bien la bourreuse universelle avec système d'assistance semi-autonome que la draisine de mesure EM100VT ont réalisé des interventions tests réussies auprès des ÖBB. D’autres sociétés de chemins de fer en Europe et en Asie manifestent un grand intérêt pour les machines de la toute dernière génération.