actuel 135

Congrès iaf construction de voies

La numérisation arrive, les spécialistes sont rares

En mai 2019 a eu lieu pour la troisième fois à Münster (Allemagne) le congrès « iaf construction de voies ». Un rendez-vous pour les experts du secteur afin de discuter de la situation actuelle et de prendre connaissance des nouveaux développements.

« Track to the future » a été le slogan suivi par les 220 participants venant d'Allemagne, d’Autriche, de Suisse et de quelques pays supplémentaires. La voie ferrée ne mène pas uniquement vers l’avenir mais l'avenir ne se fera pas sans le transport ferroviaire. Plus encore : il faudra investir massivement dans sa maintenance et son extension afin de pouvoir maîtriser les challenges à venir. Les représentants d’entreprises renommées, des autorités et des organisations sont d'accord sur ce point tout comme sur la question de la situation tendue du recrutement du personnel : le secteur ferroviaire manque actuellement de relève. La numérisation est un autre sujet faisant l’objet de nombreuses discussions.

Exemple d’intervention de l’EM100VT

L’exemple type de la numérisation est le « digital twin », le « jumeau numérique » de la voie. La mesure au laser, les données issues de caméras et la localisation exacte permettent d’obtenir des données fidèles à la réalité. Celles-ci sont enregistrées sous forme de nuage de points. La voiture de mesure EM100VT est pionnière dans l’utilisation de cette technique permettant de créer un groupement de données pour toute la planification de l’infrastructure. Cette technologie et son utilisation ont été présentées à Münster (Allemagne) par le docteur Florian Auer (Plasser & Theurer) et Marc Kückmann, ingénieur diplômé (Obermeyer Planen + Beraten) sur un cas concret : dans le cadre de son assainissement en cours, la ligne à grande vitesse reliant Hanovre à Göttingen a été enregistrée avec l’EM100VT. Même à une vitesse de 80 km/h à 100 km/h, il est encore possible de faire un relevé de la géométrie actuelle de la voie avec une précision élevée.

Le défi posé par la pénurie de spécialistes

Une pénurie criante en ingénieurs et spécialistes se fait actuellement sentir. Au vu du transport ferroviaire en développement et du besoin croissant en renouvellement et en pose de voies nouvelles, le manque de conducteurs, de constructeurs, de spécialistes en planification et en surveillance est criant. Un moyen permettant de sortir de cette impasse est une formation solide. Antonio Intini, Directeur de la PMC Rail International Academy, a ainsi présenté à Münster une réserve de savoir non commercial en ligne nommé gleisbau-welt.de ainsi que son jumeau anglophone trackopedia.info, les deux étant gérés par la PMC Rail.

Exposition spécialisée et démonstration technique

Ce congrès de deux jours, qui a eu lieu dans les locaux de Münsterland, a été accompagné d’une exposition spécialisée dans le hall d’entrée. En extérieure, nous avons pu assister à une petite démonstration technique, avec une pelle rail-route, une meuleuse et l’un des nouveaux engins de travaux de voie, que Plasser & Theurer livre actuellement à la Société DB Netz AG.